​Niveau C2 du CECR (Cadre Européen Commun de Référence pour les langues)

Niveau C2 du CECR
Bien que le niveau C2 ait été intitulé Maîtrise, il n’a pas l’ambition d’égaler la compétence du locuteur natif ou presque. Le but est de caractériser le degré de précision, d’adéquation et d’aisance de la langue que l’on trouve dans le discours de ceux qui ont été des apprenants de haut niveau.

Les descripteurs inventoriés ici comprennent : transmettre les subtilités de sens avec précision en utilisant, avec une raisonnable exactitude, une gamme étendue de modalisateurs ; avoir une bonne maîtrise des expressions idiomatiques et familières accompagnée de la conscience des connotations ; revenir en arrière et reformuler une difficulté sans heurts de sorte que l’interlocuteur s’en aperçoive à peine.​

​Echelle globale des compétences du niveau C2 du CECR

L'échelle globale des niveaux communs de compétences du CECR définit l'utilisateur de niveau C2 capable des compétences langagières suivantes :

  • peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu'il/elle lit ou entend.
  • Peut restituer faits et arguments de diverses sources écrites et orales en les résumant de façon cohérente.
  • Peut s'exprimer spontanément, très couramment et de façon précise et peut rendre distinctes de fines nuances de sens en rapport avec des sujets complexes.

​Grille pour l'auto-évalution du niveau C2 du CECR

Le CECR décrit l'utilisateur de niveau C2 comme étant capable d'accomplir les tâches langagières suivantes :
​Comprendre
​​Ecouter
​Je n'ai aucune difficulté à comprendre le langage oral, que ce soit dans les conditions du direct ou dans les médias et quand on parle vite, à condition d'avoir du temps pour me familiariser avec un accent particulier.
​Comprendre
​Lire
​Je peux lire sans effort tout type de texte, même abstrait ou complexe quant au fond ou à la forme, par exemple un manuel, un article spécialisé ou une œuvre littéraire.

​Parler

​Prendre part à une conversation
​Je peux participer sans effort à toute conversation ou discussion et je suis aussi très à l’aise avec les expressions idiomatiques et les tournures courantes.
​Je peux m’exprimer couramment et exprimer avec précision de fines nuances de sens. En cas de difficulté, je peux faire marche arrière pour y remédier avec assez d'habileté pour que cela passe inaperçu.

​Parler

​S'exprimer oralement en continu
​Je peux présenter une description ou une argumentation claire et fluide dans un style adapté au contexte, construire une présentation de façon logique et aider mon auditeur à remarquer et à se rappeler les points importants.

​Ecrire


​​Ecrire

​Je peux écrire un texte clair, fluide et stylistiquement adapté aux circonstances.
Je peux rédiger des lettres, rapports ou articles complexes, avec une construction claire permettant au lecteur d’en saisir et de mémoriser les points importants.
​Je peux résumer et critiquer par écrit un ouvrage professionnel ou une œuvre littéraire.

Aspects qualitatifs de l'utilisation de langue parlée du niveau C2 du CECR


​Étendue
Montre une grande souplesse dans la reformulation des idées sous des formes linguistiques différentes lui permettant de transmettre avec précision des nuances fines de sens afin d'insister, de discriminer ou de lever l'ambiguïté.
A aussi une bonne maîtrise des expressions idiomatiques et familières.

​Correction
​Maintient constamment un haut degré de correction grammaticale dans une langue complexe, même lorsque l'attention est ailleurs (par exemple, la planification ou l'observation de réactions des autres).
​Aisance
​Peut s'exprimer longuement, spontanément dans un discours naturel en évitant les difficultés ou en les rattrapant avec assez d'habileté pour que l'interlocuteur ne s'en rende presque pas compte.

​Interaction
Peut interagir avec aisance et habileté en relevant et en utilisant les indices non verbaux et intonatifs sans effort apparent.
Peut intervenir dans la construction de l'échange de façon tout à fait naturelle, que ce soit au plan des tours de parole, des références ou des allusions, etc.

​Cohérence
​Peut produire un discours soutenu cohérent en utilisant de manière complète et appropriée des structures organisationnelles variées ainsi qu'une gamme étendue de mots de liaisons et autres articulateurs.

Activités de communication langagière et stratégies du niveau C2 du CECR

​Production orale générale
​Peut produire un discours élaboré, limpide et fluide, avec une structure logique efficace qui aide le destinataire à remarquer les points importants et à s'en souvenir.
​Monologue suivi : décrire l'expérience
​Peut faire des descriptions limpides et courantes, élaborées et souvent mémorables.

​S'adresser à un auditoire
Peut présenter un sujet complexe, bien construit, avec assurance à un auditoire pour qui il n'est pas familier, en structurant et adaptant l'exposé avec souplesse pour répondre aux besoins de cet auditoire.
Peut gérer un questionnement difficile, voire hostile.

​Production écrite générale
​Peut écrire des textes élaborés, limpides et fluides, dans un style approprié et efficace, avec une structure logique qui aide le destinataire à remarquer les points importants.
​Écriture créative
Peut écrire des histoires ou des récits d’expérience captivants, de manière limpide et fluide et dans un style approprié au genre adopté.


​Essais et rapports
Peut produire des rapports, articles ou essais complexes et qui posent une problématique ou donner une appréciation
critique sur le manuscrit d’une oeuvre littéraire de manière limpide et fluide.
Peut proposer un plan logique adapté et efficace qui aide le lecteur à retrouver les points importants.

​Planification
​Peut planifier ce qu'il faut dire et les moyens de le dire en tenant compte de l'effet à produire sur le(s) destinataire(s).
​Compensation
​Peut utiliser des périphrases et des paraphrases pour dissimuler des lacunes lexicales et structurales.
​Contrôle et correction
​Peut revenir sur une difficulté et restructurer son propos de manière si habile que l'interlocuteur s'en rend à peine compte.
​Compréhension générale de l'oral
Peut comprendre toute langue orale qu'elle soit en direct ou à la radio et quel qu'en soit le débit.
​Comprendre une interaction entre locuteurs natifs
​Peut suivre des échanges complexes entre des partenaires extérieurs dans une discussion de groupe et un débat, même sur des sujets abstraits, complexes et non familiers.
​Comprendre en tant qu'auditeur
​Peut suivre une conférence ou un exposé spécialisé employant de nombreuses formes relâchées, des régionalismes ou une terminologie non familière.

​Comprendre des annonces et instructions orales
Peut extraire des détails précis d'une annonce publique émise dans de mauvaises conditions et déformée par la sonorisation (par exemple, des annonces publiques dans une gare, un stade).
Peut comprendre des informations techniques complexes, telles que des modes d'emploi, des spécifications techniques pour un produit ou un service qui lui sont familiers.

​Comprendre des émissions de radio et des enregistrements
​Peut comprendre une gamme étendue de matériel enregistré ou radiodiffusé, y compris en langue non standard et identifier des détails fins incluant l'implicite des attitudes et des relations des interlocuteurs.


​Compréhension générale de l'écrit
Peut comprendre et interpréter de façon critique presque toute forme d'écrit, y compris des textes (littéraires ou non) abstraits et structurellement complexes ou très riches en expressions familières.
Peut comprendre une gamme étendue de textes longs et complexes en appréciant de subtiles distinctions de style et le sens implicite autant qu'explicite.

​Comprendre la correspondance
​Peut comprendre tout type de correspondance, avec l'utilisation éventuelle d'un dictionnaire.

​Lire pour s'orienter
Peut parcourir rapidement un texte long et complexe et en relever les points pertinents.
Peut identifier rapidement le contenu et la pertinence d'une information, d'un article ou d'un reportage dans une gamme étendue de sujets professionnels afin de décider si une étude plus approfondie vaut la peine.


​Lire pour s'informer et discuter
​Peut comprendre dans le détail une gamme étendue de textes que l'on peut rencontrer dans la vie sociale, professionnelle ou universitaire et identifier des points de détails fins, y compris les attitudes, que les opinions soient exposées ou implicites.

​Lire des instructions
​Peut comprendre dans le détail des instructions longues et complexes pour l'utilisation d'une nouvelle machine ou procédure, qu'elles soient ou non en relation à son domaine de spécialisation, à condition de pouvoir en relire les passages difficiles.
​Comprendre des émissions de télévision et des films
​Peut suivre un film faisant largement usage de l'argot et d'expressions idiomatiques.
​Reconnaître des indices et faire des déductions (oral et écrit)
​Est habile à utiliser les indices contextuels, grammaticaux et lexicaux pour en déduire une attitude, une humeur, des intentions et anticiper la suite.


​Interaction orale générale
Peut une bonne maîtrise d'expressions idiomatiques et de tournures courantes, avec une conscience du sens connotatif.
Peut exprimer avec précision des nuances fines de signification, en utilisant assez correctement une gamme étendue de modalités.
Peut revenir sur une difficulté et la restructurer de manière si habile que l'interlocuteur s'en rende à peine compte.


​Comprendre un locuteur natif
​Peut comprendre tout locuteur natif, même sur des sujets spécialisés, abstraits ou complexes et hors de son domaine, à condition d'avoir l'occasion de s'habituer à une langue non standard ou à un accent.
​Conversation
​Peut converser de façon confortable et appropriée sans qu'aucune limite linguistique ne vienne empêcher la conduite d'une vie personnelle et sociale accomplie.
​Discussion informelle (entre amis)
​Peut suivre facilement des échanges entre partenaires extérieurs dans une discussion de groupe et un débat et y participer, même sur des sujets abstraits, complexes et non familiers.
​Discussions et réunions formelles
​Peut défendre sa position dans une discussion formelle sur des questions complexes, monter une argumentation nette et convaincante comme le ferait un locuteur natif.

​Coopération à visée fonctionnelle (Par exemple, réparer une voiture, discuter un document, organiser quelque chose)
Peut comprendre avec sûreté des instructions détaillées.
Peut faire avancer le travail en invitant autrui à s'y joindre, à dire ce qu'il pense, etc.
Peut esquisser clairement à grands traits une question ou un problème, faire des spéculations sur les causes et les conséquences, et mesurer les avantages et les inconvénients des différentes approches.



​Obtenir des biens et des services
Peut gérer linguistiquement une négociation pour trouver une solution à une situation conflictuelle telle qu'une contravention imméritée, une responsabilité financière pour des dégâts dans un appartement, une accusation en rapport avec un accident.
Peut exposer ses raisons pour obtenir un dédommagement en utilisant un discours convaincant et définissant clairement les limites des concessions qu'il/elle est prêt à faire.
Peut exposer un problème qui a surgi et mettre en évidence que le fournisseur du service ou le client doit faire une concession.



​Échange d'information
Peut comprendre et échanger une information complexe et des avis sur une gamme étendue de sujets relatifs à son rôle professionnel.
Peut transmettre avec sûreté une information détaillée.
Peut faire la description claire et détaillée d'une démarche.
Peut faire la synthèse d'informations et d'arguments issus de sources différentes et en rendre compte.

​Interviewer et être interviewé (l'entretien)
​Peut tenir sa part du dialogue extrêmement bien, en structurant le discours et en échangeant avec autorité et une complète aisance, que ce soit comme interviewer ou comme interviewé, de la même manière qu'un locuteur natif.
​Interaction écrite générale
​Peut s'exprimer avec clarté et précision, en s'adaptant au destinataire avec souplesse et efficacité.
​Correspondance
​Peut s'exprimer avec clarté et précision dans sa correspondance personnelle, en utilisant une langue souple et efficace, y compris dans un registre affectif, allusif ou humoristique.

​Notes, messages et formulaires
Peut prendre un message concernant une demande d'information, l'explication d'un problème.
Peut laisser des notes qui transmettent une information simple et immédiatement pertinente à des amis, à des employés, à des professeurs et autres personnes fréquentées dans la vie quotidienne, en communiquant de manière compréhensible les points qui lui semblent importants.

​Tours de parole
​Peut choisir une expression adéquate dans un répertoire courant de fonctions discursives, en préambule à ses propos, pour obtenir la parole et la garder, ou pour gagner du temps pour la garder pendant qu'il/elle réfléchit.
​Coopérer
​Peut relier habilement sa propre contribution à celle d'autres interlocuteurs.
​Faire clarifier
​Peut poser des questions pour vérifier qu'il/elle a compris ce que le locuteur voulait dire et faire clarifier les points équivoques.
​Prendre des notes (conférences, séminaires, etc.)
​A conscience de l'implicite et du sous-entendu dans ce qui est dit et peut le prendre en note aussi bien que le discours explicite du locuteur.
​Traiter un texte
​Peut faire le résumé d'informations de sources diverses en recomposant les arguments et les comptes rendus dans une présentation cohérente du résultat général.

Compétences communicatives langagières du niveau C2 du CECR

​Étendue linguistique générale
Peut exploiter la maîtrise exhaustive et fiable d'une gamme très étendue de discours pour formuler précisément sa pensée, insister, discriminer et lever l'ambiguïté. Ne montre aucun signe de devoir réduire ce qu'il/elle veut dire.
​Étendue du vocabulaire
​Possède une bonne maîtrise d'un vaste répertoire lexical d'expressions idiomatiques et courantes avec la conscience du niveau de connotation sémantique.
​Maîtrise du vocabulaire
​Utilisation constamment correcte et appropriée du vocabulaire.
​Correction grammaticale
​Peut maintenir constamment un haut degré de correction grammaticale même lorsque l'attention se porte ailleurs (par exemple, la planification ou l'observation des réactions de l'autre).
​Maîtrise du système phonologique

​Peut varier l'intonation et placer l'accent phrastique correctement afin d'exprimer de fines nuances de sens.
​Maîtrise de l'orthographe
​Les écrits sont sans faute d'orthographe.


​Correction sociolinguistique
Manifeste une bonne maîtrise des expressions idiomatiques et dialectales avec la conscience des niveaux connotatifs de sens.
Apprécie complètement les implications sociolinguistiques et socioculturelles de la langue utilisée par les locuteurs natifs et peut réagir en conséquence.
Peut jouer efficacement le rôle de médiateur entre des locuteurs de la langue cible et de celle de sa communauté d'origine en tenant compte des différences socioculturelles et sociolinguistiques.

​Souplesse
​Montre une grande souplesse dans la reformulation d'idées en les présentant sous des formes linguistiques variées pour accentuer l'importance, marquer une différence selon la situation ou l'interlocuteur, ou lever une ambiguïté.
​Tours de parole
​Peut choisir une expression convenable dans un ensemble disponible de fonctions discursives pour introduire son discours en attirant l'attention de l'audience ou pour gagner du temps et garder l'attention de l'audition pendant qu'il/elle réfléchit.
​Développement thématique
​Peut faire des descriptions et des récits compliqués, avec des thèmes secondaires et certains plus développés et arriver à une conclusion adéquate.
​Cohérence et cohésion
Peut créer un texte cohérent et cohésif en utilisant de manière complète et appropriée les structures organisationnelles adéquates et une grande variété d'articulateurs.
​Aisance à l'oral
​Peut s'exprimer longuement dans un discours naturel et sans effort. Ne s'arrête que pour réfléchir au mot juste qui exprimera précisément sa pensée ou pour trouver un exemple approprié qui illustre l'explication.

​Précision
Peut exprimer avec précision des nuances de sens assez fines en utilisant avec une correction suffisante une gamme étendue de procédés de modalisation (par exemple, adverbes exprimant le degré d'intensité, propositions restrictives).
Peut insister, discriminer et lever l'ambiguïté.

Le niveau C2 du CECR a servi de base à la conception des épreuves du DALF C2.

​​